RECHERCHER

INFORMATIONS PRATIQUES GUATEMALA

Climat & Géographie du Guatemala

1/ Le climat au Guatemala

Le Guatemala jouit d'une grande diversité climatique due à son relief accidenté. Les Terres Basses (côte Pacifique et Atlantique, Peten, vallée du Rio Dulce) sont chaudes et humides tout au long de l'année. Dans les Hautes Terres (l'altiplano), le climat est un peu plus rude, l'été est dominé par une plus grande fréquence des précipitations. Les villes de Guatemala ou d'Antigua, à 1 500m d'altitude, ont un climat doux (16 à20°C).

La meilleure saison pour visiter l'ensemble du Guatemala se situe d'octobre à mai.

2/ Températures (en degrés centigrades, maxi à l'ombre)

Tableau températures Guatemala

3/ Pluies (hauteur en millimètre par mois)

Tableau pluie Guatemala

3/ Pluies (hauteur en millimètre par mois)

Carte du Guatemala

Carte touristiqueGuatemala

1/ Quelques données

Superficie : 108 890 Km² (5 fois plus petit que la France)
Population : 13,5 millions d'habitants
Densité : 120 habitants/km2
Métissage : 60% d'indiens, 45% de métis et 5% de blancs
Capitale : Guatemala City, 3 millions
Grandes villes : Quetzaltenango, Puerto Barrios, Antigua, Sayaxché, Huehuetenango, Chiquimula
Point culminant : Tajumulco (4220m)

X
Superficie : 108 890 Km² (5 fois plus petit que la France)
Population : 13,5 millions d'habitants
Densité : 120 habitants/km2
Métissage : 60% d'indiens, 45% de métis et 5% de blancs
Capitale : Guatemala City, 3 millions
Grandes villes : Quetzaltenango, Puerto Barrios, Antigua, Sayaxché, Huehuetenango, Chiquimula
Point culminant : Tajumulco (4220m)

Culture & Histoire du Guatemala

1/ Histoire

Jusqu'au 15ème siècle : Présence d'indiens Mayas
1523 : Arrivée de Pedro de Alvarado au Guatemala
1821 : Indépendance du Guatemala au sein des Etats-Unis du Mexique
1841 : Le Guatemala devient un Etat souverain
1898 : Arrivée au pouvoir du dictateur Manuel Estrada Cabrera
1951 : Election de Jacobo Arbenz : réformes agraires et redistribution des terres
1954 : Coup d'Etat orchestré par la CIA, retour à la dictature
1962 : Début de la guérilla
Jusqu'en 1996 : Succession de gouvernements
1996 : Accord de paix entre le gouvernement et l'URNG
1998 : Ouragan Mitch
1999 : Election d'Alfonso Antonio Portillo
2004 : Election du président actuel : Óscar Rafael Berger Perdomo

2/ Personnages célèbres

Rigoberta MENCHU : Prix Nobel de la Paix en 1992.
Miguel Angel ASTURIAS : Prix Nobel de Littérature en 1967.
Tecùn Umàn : Chef quiché qui lutta contre les conquistadors.

Formalités & Visa au Guatemala

1/ Passeport

Passeport valide plus de 6 mois après la date du retour. Pas de visa si séjour inférieur à 3 mois.

Transports au Guatemala

1/ Prendre l'avion au Guatemala

Arrivée internationale : les arrivées internationales se font à Guatemala City, la capitale.
Aucun vol direct, il y a en général une escale via Madrid, Mexico ou les Etats Unis et plus rarement via une autre ville d’Amérique Centrale (Salvador, San José ou Panama).
La plupart des compagnies européennes et américaines proposent des connexions vers le Guatemala.
Il est possible de combiner une arrivée à Guatemala et un retour au départ de Belize City, San Pedro Sula ou Cancun selon l’itinéraire envisagé : gain de temps et financier important.

Vols intérieurs : étant donné la petite taille du pays, il est assez commun de le parcourir entièrement par voie terrestre. Toutefois, il existe un aéroport à Flores, qui permet pour les voyageurs pressés de faire un aller retour dans la journée ou sur deux jours pour découvrir la belle cité de Tikal, ou bien qui permet en début ou fin de circuit de limiter les distances en kilomètres dans un sens.
Depuis Flores, il existe aussi via la compagnie Bélizéenne Tropic Air des vols directs pour Belize City, qui peuvent être très utiles pour les voyageurs souhaitant terminer leur périple au Guatemala par quelques jours de détente et plongée sur les plages du Belize.

2/ Prendre le bus au Guatemala

Il existe plusieurs types de bus au Guatemala pour se déplacer :
 
Les trajets longue distance :
Les services de longue distance de la compagnie Pulman offre un confort moyen à bon selon les trajets entre les grandes villes du pays. Tous les trajets transitent par Guatemala City. Il est recommandé de privilégier les trajets de jour, car la durée est en général courte (4h maximum), sauf pour le trajet Guatemala – Flores, très long qui se fait plus facilement de nuit.
Il existe également un service de navette touristique très pratique pour se déplacer de villes en villes, notamment dans l’Altiplano. Ce service peut se réserver de France via un tour opérateur ou sur place par une agence de voyages locale ; la navette passe ainsi vous récupérer à votre hôtel à Antigua par exemple et vous dépose à votre hôtel à Panajachel. Il existe en général, pour les trajets proposés, plusieurs horaires de façon à satisfaire les voyageurs. Le trajet se fait dans des minibus climatisé pour un confort assuré.
Certaines lignes de bus, comme Tica, Hedman Alas, Linea Dorada entre autres, permettent des liaisons avec les pays voisins d’Amérique Centrale  dans de bonnes conditions.

Les trajets de courte et moyenne distance :
Les camionetas, connu sous le surnom de « bus à poulets », sont d’anciens bus scolaires bondés où les gens s’entassent sur des banquettes prévues pour deux écoliers. Ils relient les villes et s’arrêtent partout, tout le temps, pour prendre des passagers. Pour emprunter ce type de transport, il suffit de lever le bras pour monter, s’armer de patience et aimer la promiscuité. Les tarifs, eux, sont dérisoires, en compensation...
Les microbus et pick-up permettent de se déplacer plus localement. Ce sont des bus de plus petites tailles, voire des combis volkswagen, donc n’espérez pas étendre vos jambes, surtout si vous êtes grands ! Toutefois, c’est une expérience locale aussi que de s’essayer à trouver le bon microbus et ceux-là proposent des trajets plus courts, donc ça reste amusant !
Dans certaines régions reculées, les pick-up peuvent remplacer les autres moyens de transport, le tarif dérisoire reste le même, il suffit de les héler et de sauter à l’arrière.

3/ Louer une voiture ou une moto au Guatemala

Il est possible de louer une voiture ou une moto au Guatemala. Un permis français ou européen suffit. Toutefois, la conduite est assez anarchique dans ce pays, la signalisation peu existante, la visibilité dans les montagnes n’est pas toujours évidente, ce qui n’empêche pas pour autant les guatémaltèques de doubler... Bref, vous l’aurez compris, ce n’est pas le moyen de transport le plus recommandé, à réserver aux aventuriers qui aiment le frisson !

4/ La voiture avec chauffeur au Guatemala

Si vous souhaitez sortir des sentiers battus et bénéficier d’un accompagnement local pour une expérience plus approfondie, sachez que le coût du service d’une voiture privée avec chauffeur est vite rentabilisé si vous êtes au moins 4 personnes.
Il est possible de louer une voiture avec chauffeur hispanophone simplement, ou d’avoir un chauffeur-guide francophone ou bien encore deux personnes (mais cela est évidemment plus cher). Il y en a pour tous les goûts et budget !
Il est vrai que l’expérience avec un guide local sera un atout pendant votre voyage pour découvrir encore plus la vie quotidienne de la population, leurs traditions...

5/ Prendre le bateau au Guatemala

Le bateau, dans certaines régions du pays, est un moyen de transport encore très utilisé : sur le lac Atitlan pour se déplacer dans les villages indiens qui bordent le lac, c’est le moyen de transport le plus simple, agréable et sûr !
Le village de Livingston sur la côte Caraïbes n’est accessible que par bateau, depuis Puerto Barrios en traversant la baie d’Amatique ou par le fleuve Rio Dulce pour rejoindre le village du même nom.
 
Le bateau reste un moyen agréable et indispensable pour certaines visites : dans la région du Peten pour s’aventurer dans la jungle dans la région de Sayaxché par exemple et découvrir des cités mayas enfouies comme El Ceibal, Aguateca et Dos Pilas ; sur le fleuve du Rio Dulce pour découvrir la faune et la flore tropicale ; à Yaxha pour sortir des sentiers battus et accéder au site de Topoxte...
Les raisons sont nombreuses pour embarquer sur une pirogue et voguer sur les flots à la découverte des paysages et des villages mayas.

6/ Distances et temps de transport

Tableau transport Guatemala

Hébergement au Guatemala

L’hébergement fait partie du voyage et peut vous apporter une découverte supplémentaire. Il est donc important de s’y retrouver afin de choisir le type de logement qui vous correspond.

1/ Auberges de jeunesse et petits hôtels

Il y a des auberges de jeunesse au Guatemala, dans les villes touristiques, des auberges sans affiliation particulière mais qui proposent des nuits en dortoir pour des sommes modiques.
Les petits hôtels sans classification offrent un  niveau de qualité bas : pas de climatisation, voire pas de ventilateur, moustiquaire en piteux état, eau chaude absente, etc. Les prix seront également très bas, si on n’est pas regardant sur l’hygiène.

2/ Economique

Hôtels de type 2* norme française (2-3* norme locale) : simple, propre et avec salle de bain privée. De petites structures sans prétention, de petite taille, convenant parfaitement pour un circuit. Il y en a partout évidemment, parfois équipé de piscine.

3/ Confort

Hôtellerie de charme, il en existe quasi partout au Guatemala (sauf quelques zones reculées) : belle hôtellerie typique, chambre confortable, toute commodité, piscine, grands espaces, cadre luxuriant et vue imprenable. Le Guatemala a su développer une offre variée et de haute qualité, pour ceux qui souhaitent profiter du charme local ou d’écolodge nature...

4/ Luxe

Dans les villes, on peut trouver des hôtels 5* correspondant aux standards internationaux. Il existe aussi quelques hôtels de luxe installés dans un ancien couvent par exemple, offrant des prestations exceptionnelles pour une expérience inoubliable !
Ces hôtels ont acquis une belle réputation, choisissez bien vos étapes circuits pour un voyage luxueux au pays des mayas!

5/ Chez l’habitant

Il est possible de partager la maison très simple des habitants, de découvrir leur mode de vie, d’apprendre avec eux à cuisiner etc. Il faudra se contenter d’un confort sommaire mais c’est une belle expérience à vivre dans ce pays très accueillant !

Monnaie & Argent au Guatemala

1/ Change

Quetzal. Symbole : Qtz. 1 Euro : 11,28 Quetzales (cours en Juillet 2011). Vérifiez le cours du jour ici.

2/ Coût de la vie

Prix d'un repas : 4 Euros pour un repas léger et 10 Euros pour un repas élaboré.

Vie pratique au Guatemala

1/ Langue

L'espagnol est la seule langue officielle, ce ne sont cependant pas tous les Amérindiens qui la comprennent.

Accent : s, c et z se prononcent « s ». Les « s » en fin de mot ne se prononcent pas
Grammaire : vosotros (+2è pers. pluriel) est remplacé par ustedes (+ 3ème pers. pluriel)

Quelques mots :
Bonjour / au revoir : buenos dias / adios
Salut / à bientôt : hola / hasta luego
SVP / merci : por favor/ gracias
Oui / non : si / no
avion / voiture : bus = avion / auto / bus (micro en ville)
Je suis français(e) : soy frances (a)

2/ Décalage horaire

7 h de moins qu'en France en hiver, 8h en été.

3/ Courant

110 volts. Adaptateur 2 fiches plates.

4/ Téléphone

Code Guatemala : 00 502
Pour le portable: Il faut avoir un téléphone tri-bande et vérifier auprès de son opérateur qu'il ait un accord avec un opérateur local et que l'option soit bien activée sur son téléphone.

Vaccin, Santé & Sécurité au Guatemala

1/ Conseil

Si vous suivez un traitement de façon régulière, ne pas oublier votre ordonnance.

2/ Hygiène

Ne pas boire l'eau du robinet. .
Il est conseillé de prendre un traitement anti paludisme si vous vous rendez à Tikal ou à Rio Dulce.

3/ Sécurité

Attention aux vols dans les grandes villes et dans les lieux publics.

Adresses Utiles au Guatemala

1/ Ambassade du Guatemala en France

2, rue Villebois-Mareuil 75017 Paris
Tél : 01 42 27 78 63
Site web : www.ambafrance-gt.org

HAUT